Identification ou Devenez Membre
14709 membres sont enregistrés
Il y a en ce moment 152 personne(s) en ligne.
Vous avez nouveaux messages.

 
jongle.net :: Voir le sujet - Jongleur, un metier?
Connexion S'enregistrer Liste des Membres Rechercher
Le Site de Jonglerie le plus populaire du Net

jongle.net Index du Forum -> Le chapiteau -> Jongleur, un metier? Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Jongleur, un metier?
MessagePosté le: Vendredi 9 Septembre 2011, 0h48, Sujet: Répondre en citant
Erik

 
Inscrit le: Sep 8, 2003
Messages: 276
Localisation: Paris




garnav a écrit:
Et à ce moment même si votre travail à jouer, si il était bon, était-il le meilleur ?


Franchement Sylvain, cet argument n'est pas très recevable, d'une part "meilleur" n'a pas trop de sens pour ce qui touche au spectacle et à l'art en général. Et si ça en avait et qu'on ne distribuait les subventions qu'aux meilleurs, on tomberait justement dans le travers que tu veux dénoncer.

Dans le cas présent c'est avant tout une histoire de confiance, théâtre de toulouse qui remarque un projet et décide de le soutenir, juste parce qu'il l'apprécie. Nul besoin qu'il soit le "meilleur", une structure aime un projet, elle le soutient voilà. C'est justement ce genre de soutien, motivé par un réel coup de coeur et non par un "grand nom" qui permet aux jeunes compagnies de se faire connaitre. Donc au final tu te contredis un peu avec cet argument je trouve.

Pour revenir au sujet initial, je pense que quand on est jongleur professionnel, et que ça marche pas trop mal (je dis bien "pas trop mal", donc pas forcément "succès de dingue"), c'est quand même un super métier, et il serait bien hypocrite de notre part de venir décourager ici ce jeune qui se demande s'il peut se lancer aussi. Autant lui donner de bons conseils, ceux-là même qui nous ont aidé à nos débuts, pour ma part : forme toi, cultive toi, fais de la danse !

_________________
On n'est pas des citrons.

http://filophile.free.fr
http://cieeaeo.com
http://ciepresquenulle.com
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Vendredi 9 Septembre 2011, 5h10, Sujet: Répondre en citant
garnav

 
Inscrit le: Jun 28, 2002
Messages: 5756
Localisation: Caen




Ne joue pas sur les mots au sens premier. Meilleur ou pas meilleur quel que soit le critère de selection ce que je veux dire c'est qu'en absence de point de comparaison c'est pas ça qui compte. Ce n'est pas moi qui défends la thèse selon laquelle les meilleur (ou plus talentueux) sont gagnant. Je défends l'inverse. Mais tu as raison, j'aurais pu rajouter qu'en plus d'un certain nombre d'éléments aleatoire, et de l'absence de point de comparaison dans un domaine donné, l'aspect subjectif de l'appréciation rends la chose encore moins évidente.

Et j'ai pas l'impression qu'on cherche à le décourager seulement à ne pas se faire de fausse illusion et de mauvaise motivation (pour rappel c un post mort depuis 2009 peu de chance que le jeune le consulte encore). Relisez la réponse de Bruno, tout y est dit.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
 
MessagePosté le: Samedi 10 Septembre 2011, 9h57, Sujet: Répondre en citant
willoball

 
Inscrit le: Sep 09, 2006
Messages: 856
Localisation: Argeles plage




Excuse moi garnav mais je vais te donner mon impression. Peut etre que je me plante mais c'est l'impression que j'ai..
Tu as tous les atouts en main pour faire du fric.
Tu géres bien l'écrit et le montage de projets. Tu fais des spectacles dans l'air du temps et tu as de bonnes connaissance en informatique ce qui est important à notre époque.
Je ne comprend pas trop ce que ce qui t'énerve dans le sens ou tu pourrais avoir accès à ce que tu critiques. C'est soit un manque de talent soit un choix personnel, soit que tu n'arrive pas à rester connecté à cause de problèmes relationnels.
On est dans une société capitaliste et je crois qu'on ne peux pas blamer les artistes qui se font du blé et raquent les subventions dans l'etat actuel des choses. C'est un peu naturel de laisser venir ce qui vient. Le systéme donne les sub de cette manière et c'est plutot lui qu'il faut critiquer à mon sens.

Voila, je ne te fait pas de critiques, j'esssai juste de comprendre ce qui te motive..

_________________
Les chiens aboient, la caravane passe.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Samedi 10 Septembre 2011, 11h45, Sujet: Répondre en citant
garnav

 
Inscrit le: Jun 28, 2002
Messages: 5756
Localisation: Caen




Non mais ne tombez pas dans le piege, il ne s'agit pas de moi. Simplement de ne pas laisser croire qu'il est simple est facile de réussir dans la jonglage, d'y gagner beaucoup d'argent sur la seule base présumé d'un talent artistique ou technique.

Quant à ma motivation elle se place plus sur le désir d'expression, la volonté de faire decouvrir un art, ma Passion pour le jonglage que sur la possibilité de gagner ma vie mieux qu'un ingénieur ou un prof agrégé.

Après je comprends que l'ambition et l'argent puisse êtres de bons moteurs de réussites aussi mais je les cautionne moins. Je trouve même qu'à un c ertain niveau c'est très tendancieux. Car, pour les circuits culturels en tout cas, il s'agit quand même en grande majorité d'argent public. (Mais ç a ça n'engage que moi)

Concernant les revenus moyens des jongleurs, je pense que c'est déjà bien de réussir à pérenniser ses revenus au niveau du SMiC (ce qui n'est déjà pas donner à tout le monde). Un intermittent regulier peut espérer entre 1400 et 2000 € de revenus mensuels. Au-delà ca devient vite beaucoup plus rare. Sans compter que ça peut retomber à 0 très vite. Donc voila il ne faut pas se leurrer
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
 
MessagePosté le: Samedi 10 Septembre 2011, 12h27, Sujet: Répondre en citant
willoball

 
Inscrit le: Sep 09, 2006
Messages: 856
Localisation: Argeles plage




Citation:
Après je comprends que l'ambition et l'argent puisse êtres de bons moteurs de réussites aussi mais je les cautionne moins. Je trouve même qu'à un c ertain niveau c'est très tendancieux. Car, pour les circuits culturels en tout cas, il s'agit quand même en grande majorité d'argent public. (Mais ç a ça n'engage que moi)


Je trouve que le cirque s'en sort pas trop mal (mais je fais une généralité car je n'ai pas trop de connaissances précises comme toi ou nicomathis). La durée de vie moyenne d'une piéce de théatre est de 7 representations et quand j'entend ca la j'ai les boules de voir toutes ces subventions qui partent pour si peu de concret et qui s'adresse souvent à un public spécial. En meme temps, c'est des budgets création avec tout ce que ca implique (créations d'emplois notamment) et même si au passage y'en a un qui s'en met plein les poches, ca fait quand meme tourner la machine.
Pour revenir au cirque, j'ai l'impression que les spectacles tournent vraiment et que meme si c'est injuste pour les petites compagnies, l'argent des sub sert à ceux qui en profitent et ce qui en decoule. C'est quand meme bien qu'il y ai ce système d'aide.

_________________
Les chiens aboient, la caravane passe.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Dimanche 11 Septembre 2011, 20h32, Sujet: Répondre en citant
garnav

 
Inscrit le: Jun 28, 2002
Messages: 5756
Localisation: Caen




C'est très bien qu'il y ai un système de subventions pour la culture en France, de même que l'intermittence est un énorme avantage pour le spectacle vivant. Après voila les abus existe comme dans tout système. De mon point de vue, ce que je regrette c'est un manque de dispositif d'accompagnement et de redistributions des fond, le manque de contrôle aussi sur l'utilisation des fonds et les passes-droits (car il y en a).

Après dans le cirque comme ailleurs il y a des spectacles qui coûtent énormément et qui ne tournent pas beaucoup. Ce qui n'empêche pas les institutions de redonner les années suivantes pour de nouveaux projets. Il se trouve qu'on arrive au bout d'un cheminement institutionnel avec le cirque. Après la montée en force du nouveau cirque, la prise d'autonomie des disciplines, le remixage des arts, on se retrouve avec un "cirque" contemporain très polymorphe et qui a relativement le vent en poupe. De plus en plus de productions "croisées" font appel à des circassiens de même que le cirque a beaucoup fait appel au monde du théâtre ou de la danse pour gagner en "respectabilité cutlurelle" (merci de ne pas quoter spécifiquement cette partie elle est volontairement un peu provoque et loin de résumer le propos, disons qu'elle l'illustre en cet instant T).

Ce qu'il faut prendre en compte en partie c'est que là aussi la "qualité" artistique d'un spectacle n'est pas forcément le premier critère de diffusion. Dans un autre domaine culturel, le cinéma, on le voit bien les films qui font les plus d'entrées ne sont pas forcément les plus intéressant... idem en musique. Dans le spectacle vivant c'est la même chose une énorme partie de la diffusion d'un spectacle se joue sur des critères objectifs : qualité de production, nombres de partenaires engagés, réseau d'influence, communication, efficacité du ou de la chargée de diff, rencontres provoquées, saturation du marché dans la niche "visée", marketing culturel. Inversement le volume de diffusion d'un spectacle n'est pas forcément un critère de qualité brute. Attention là aussi aux petits malins qui voudrait "quoter" je ne dis pas que les ne deux ne sont pas liés mais simplement qu'il n'y a rien d'automatique et de nombreux critères autonomes qui pèsent très lourd aussi dans la "réussite", la "diffusion" et la "qualité" admise d'un spectacle.

Bon après on s'éloigne beaucoup du sujet initial : "Jongleur un métier" et du débat qui l'a fait bifurquer "on peut gagner bcp en étant jongleur".
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 12h41, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




Sait on combien il y a de jongleurs pro en france?
Existe-t-il un annuaire ou quelque chose dans le genre?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 22h22, Sujet: Répondre en citant
garnav

 
Inscrit le: Jun 28, 2002
Messages: 5756
Localisation: Caen




Il existe une référencement à hors les murs qui concerne les compagnies pro. Après il y a des jongleurs pros qui sont en dessous des radars. Soit à cause de leur statuts indépendants, soit parce qu'il ne sont pas référencés comme intervenants régulier dans une cie pro (tous ceux qui passe par des boites de protage, guso, etc...).
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
 
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   jongle.net Index du Forum -> Le chapiteau
 
Jongleur, un metier?
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 3 sur 3  
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
  
  


Powered by phpBB 2.0.11 © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com