Identification ou Devenez Membre
14707 membres sont enregistrés
Il y a en ce moment 161 personne(s) en ligne.
Vous avez nouveaux messages.

 
jongle.net :: Voir le sujet - Devenir formateur jonglage, quelles démarches ?
Connexion S'enregistrer Liste des Membres Rechercher
Le Site de Jonglerie le plus populaire du Net

jongle.net Index du Forum -> Stages, workshops, cours, écoles de cirque -> Devenir formateur jonglage, quelles démarches ? Aller à la page 1, 2  Suivante
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Devenir formateur jonglage, quelles démarches ?
MessagePosté le: Jeudi 6 Octobre 2011, 8h55, Sujet: Devenir formateur jonglage, quelles démarches ? Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Bonjour à tous,

Je ne jongle que depuis un peu plus d'un an, mais commence à avoir un niveau "acceptable", en tout cas à priori assez pour pouvoir guider des jeunes débutants dans l'apprentissage. Je sais bien qu'il n'y a pas qu'une notion de "niveau", mais de pédagogie, etc.
Je vais participer prochainement à un stage pour des formateurs, justement.

Mon but n'est pas du tout de me reconvertir, j'ai déjà un boulot qui marche plus que bien, mais j'aime bien "partager" dans l'absolu, donc je me dis que si j'avais la possibilité d'épauler les écoles de cirque du coin, régulièrement ou à l'occasion, bénévolement, pourquoi pas. Par contre je ne sais pas du tout s'il est nécessaire d'avoir un diplôme ou suivre une formation obligatoire pour ça ? Je connais le principe du BIAC et du BPJEPS, pour ceux qui en font leur métier, mais dans le cas d'une activité totalement "annexe" comme je l'envisage, est-ce qu'il y a quelque chose de nécessaire ?
Et soyons fou, imaginons que ça me plaise vraiment et qu'à long terme j'envisage d'en faire une réelle activité rémunérée, là aussi quelles démarches ?

Si vous avez des infos, conseils, ou suggestions, je suis preneur Sourire

David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 12h32, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




Bonjour David
je trouve ça très prétentieux ce que tu dis. Après un an de jonglage tu peux apprendre à jongler à ton petit neveu, ou donner si tu veux des ateliers en convention, mais je me demande ce que tu peux enseigner sérieusement.
On n'enseigne pas sérieusement une discipline après un an de pratique amateur, soyons réalistes.
Tu devrais déjà essayer de t'ouvrir à tout ce que le jonglage recouvre comme façons de faire, apprendre, travailler, et tu verras ensuite si des gens te demandent, mais là, pour moi, il n'est pas très souhaitable de vouloir tout de suite vouloir enseigner ce que toi-même tu ne maîtrises pas rééllement, car je ne crois pas qu'il existe de pratiques qu'on maîtrise après une année de dillétante.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 13h05, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




Je crois qu'il faut faire la différence entre "échanger" qui peut se faire n'importe quand, avec tout le monde et c'est très bien, et "enseigner" qui sous-entend qu'on a une véritable expérience dans un domaine et qu'on a fait un vrai travail sur la façon de la transmettre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 15h29, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Bonjour Pierre,

Je suis un peu étonné du ton agressif de ta réponse...

Dans mon message, je ne suis pas rentré dans les détails de ce que je faisais, mes objectifs, etc. juste parce qu'il ne me semblait pas réaliste de demander ici sur le forum si j'étais "capable" d'enseigner. Si je ne l'ai pas demandé, ça n'est pas parce que je suis sur d'en être capable, mais parce que pour juger de ma capacité ou non de le faire, je compte sur l'avis de vrais formateurs en jonglerie, expérimentés, que je côtoie depuis mes débuts, et qui seront largement plus à même de me dire si c'est une éventualité ou pas.
Si je voulais être taquin, je te répondrais que je trouve très prétentieux de ta part de juger de la capacité d'enseigner juste en se basant sur le nombre de mois depuis lequel je jongle Sourire

Plus sérieusement, je suis d'accord sur le "fond" de ton message qui est sauf erreur qu'il faut faire attention à ne pas sous-estimer la valeur de la pédagogie, et ne pas se baser seulement sur l'envie de partager.
Mais je te rassure, ça n'est pas mon cas...
Je pense vraiment que la pertinence d'un formateur pour des jeunes débutants ne se fait pas en fonction de son "niveau" en jonglerie, mais vraiment uniquement dans sa pédagogie, dans ses méthodes, etc. Et ça, c'est pas une question de mois ou d'année de jonglage qui changent quelque chose.

Mon idée actuelle est la suivante : j'ai l'opportunité de pouvoir suivre une formation destiné aux formateurs en jonglage, justement, donc je pensais y aller, voir un peu ce qu'il en ressort, puis me donner en gros une année pour creuser le sujet, consolider mes "bases", et si je suis toujours dans cette envie, prendre l'avis de professionnels autour de moi. Je connais plusieurs écoles de cirque, suis "engagé" dans leur fonctionnement déjà, je cotoie les directeurs pédas, formateurs, etc. Bref je pense pouvoir bénéficier de leurs avis et conseils sérieux.
Sachant que de toutes façons mon but n'est rien d'autre que d'envisager de pouvoir "donner un coup de main" bénévolement aux formateurs en place, pour des jeunes débutants.
Et c'est dans ce cadre que je souhaitais ici juste savoir si cela nécessitait de suivre une formation "officielle".

Voilà, c'est tout... Je pourrais comprendre l'agressivité de ta réponse si j'étais arrivé en disant en gros : "ok les gars, poussez-vous, je jongle depuis 1 an alors ça rigole pas, je vais devenir formateur spécialisé gros niveau, vous en pensez quoi ?"
Mais bon, il ne me semble pas que mon message ai été dans ce sens... Sourire

David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 17h09, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




Excuse moi, je ne vois rien d'agressif dans ce que je t'ai écrit, je me demandais juste s'il était sérieux de prétendre enseigner quelque chose après une année de pratique dilétante.

Je n'aimerais pas que mes enfants apprennent la musique avec quelqu'un qui gratouille une guitare depuis un an, ni qu'on leur enseigne les maths en sachant à peine poser une division. Je me dis qu'en jonglage ça doit être la même chose.

Tu fais ce que tu veux, j'exprime juste une sérieuse réserve.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 18h14, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




pierreM a écrit:
Excuse moi, je ne vois rien d'agressif dans ce que je t'ai écrit,


Ben, je te cite : "je trouve ça très prétentieux ce que tu dis"... "On n'enseigne pas sérieusement une discipline après un an de pratique amateur, soyons réalistes", etc.
Si c'est pas agressif, c'est maladroit Sourire

pierreM a écrit:
je me demandais juste s'il était sérieux de prétendre enseigner quelque chose après une année de pratique dilétante.


Non, tu ne te le demandais pas, tu l'affirmais. C'est cette affirmation que je trouve un peu péremptoire et manquer d'humilité, justement.
Quand tu jonglais depuis 1 an, tu ne penses pas que tu étais capable de montrer le principe de la cascade à tes enfants ? Si à ce moment là tu avais fait la démarche de te former, d'étudier la pédagogie, tu aurais trouvé ça prétentieux ?

M'enfin bon, on va pas épiloguer sur le sujet... Sourire

David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 18h34, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




Ce n'est ni agressif ni maladroit, ça correspond à ce que je pense de l'acte d'enseigner qui ne se fait pas à la légère et demande une grande maîtrise dans le domaine qu'on souhaite enseigner et ensuite un véritable parcours pédagogique.
Ou alors on considère le jonglage juste comme une petite technique basique ce qui me semble dommage au vu de ses développements artistiques actuels.

Transmettre ta passion à tes enfants, c'est autre chose, c'est du partage et ça c'est très bien! Mais tu parles d'enseigner en école de cirque, et là je reste pantois.
Pour enseigner la musique, j'ai fait 12 ans de conservatoire, puis 5 ans d'études supérieures au CNSM de Paris, puis j'ai passé un concours hyper sélectif. Alors peut-être que je suis déformé par mon milieu qui est ultra sélectif mais il me semble que dans tous les domaines c'est comme ça, un prof de danse passe au moins un diplôme d'état, un prof de lycée passe une agreg' après au moins 4 ans d'études supérieures.
Du coup ça me choque ce que tu dis, voilà tout.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 19h33, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




pierreM a écrit:
Transmettre ta passion à tes enfants, c'est autre chose, c'est du partage et ça c'est très bien! Mais tu parles d'enseigner en école de cirque, et là je reste pantois.


Est-ce que tu as vraiment lu mes messages ? Je te parle d'envisager de me former pendant un an histoire de pouvoir donner un coup de main aux formateurs qui forment des jeunes à l'initiation au jonglage. Pas dans des écoles de cirque comme le Lido, dans des écoles de cirque d'initiation.

Si tu considères que pour ça il faut avoir au moins 12 ans d'expérience minimum, et bien... heu... je sais pas quoi dire.

Sachant que passer le Biac et le BP Jeps, sauf erreur, peuvent se faire raisonnablement en 3 ans, pour enseigner TOUTES les disciplines du cirque, cela veut dire que tu considères que les 4/5 des formateurs de cirque en France sont des imposteurs.

Bon, j'arrête la discussion, ca n'a plus vraiment d'intérêt.

David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 19h40, Sujet: Répondre en citant
pierreM

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 20
Localisation: Nancy




le Biac se passe en une semaine, pas en 3 ans. Je sais de quoi je parle, j'ai le Biac.

Moi il me semble que c'est justement quand on s'adresse à des enfants qu'il faut être solidement formé.
Tu mettrais tes enfants dans une école où les enseignants ont à peine les bases dans les disciplines qu'ils enseignent? Ben moi je ne te confierais pas des enfants pour que tu leur enseignes le jonglage alors que tu n'es qu'un débutant, il suffit de lire tes messages dans les autres posts pour s'en rendre compte.
Le fait que tu le fasses bénévolement ne change rien à l'affaire, je trouve juste ça irresponsable.

Peut-être que c'est moins dangereux de faire n'importe quoi en jonglage qu'en yoga ou en danse, mais ça reste irresponsable.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 10 Octobre 2011, 23h14, Sujet: Répondre en citant
Alex93

 
Inscrit le: Oct 10, 2011
Messages: 43




Pour venir en aide à Davidt, j'ai un ami qui anime justement un cours de cirque pour les enfants du centre aéré de la mairie. A la base, il est prof de fitness. Il a un niveau tout à fait débutant en jonglage, je ne suis pas sûr qu'il connaisse plus de deux ou trois figures aux balles à part la cascade 3 balles. Mais il s'éclate et je crois que les enfants s'amusent bien aussi. Il leur apprend les bases aux balles, au bâton du diable, au diabolo, aux assiettes chinoises, etc.

Si je décode bien le message de Davidt, je pense que son ambition est tout simplement dans un premier temps d'initier des enfants à la jonglerie dans un petit bled du Finistère (où il est certainement l'un des meilleurs jongleurs sinon le seul) et je pense qu'il a tout à fait le niveau pour cela. Après, le plus important est l'enthousiasme, la constance, l'énergie et la pédagogie.
Je trouve tout à fait responsable qu'il cherche à se renseigner sur l'aide pédagogique qu'il pourrait recevoir. Le seul risque que tu prends, Davidt, c'est d'être dépassé par certains de tes élèves dans six mois et ce serait tant mieux, car cela voudrait dire que tu as réussi à leur transmettre ta passion.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Mardi 11 Octobre 2011, 7h09, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Alex93 a écrit:
Si je décode bien le message de Davidt, je pense que son ambition est tout simplement dans un premier temps d'initier des enfants à la jonglerie dans un petit bled du Finistère (où il est certainement l'un des meilleurs jongleurs sinon le seul)


Non mais dis donc c'est quoi ces a-priori sur le niveau en jonglage dans la Bretagne perdue !!!
On est pas tout des ploucs dans le Finistère !! Grand sourire

Je plaisante, hein... Sourire Plus sérieusement, je ne me rends pas compte des différences de niveau, etc.
En fait ce qui a enclenché ma réflexion à la base c'est que je me retrouve dans la situation que tu décris à la fin de ton message, c'est à dire que je suis dans une école de cirque déjà une fois par semaine, et que le formateur me dis qu'il se demande ce qu'il peut m'apporter maintenant, pour lui j'ai un niveau plus ou moins équivalent au sien. Je ne suis pas forcément de son avis, mais bon disont que en figure 3 balles je dois connaître un peu plus de figures que lui, par contre il tient le 5 balles, contrairement à moi. Et surtout, il a à mon avis des "bases" plus solides que les miennes, qui ai appris tout seul les premiers mois. Et je vois bien qu'il a l'"oeil" pour décortiquer ce que je fais, repérer les erreurs de position, rythme, suggérer telle modification, etc. C'est ce qui me fait dire que la pédagogie et les bases sont plus importante que le niveau pur et dur. Et comme la pédagogie m'intéresse, que les ateliers jonglage sont en général bien remplis dans le coin, par des jeunes totalement débutants, je me dis que je dois pouvoir à terme donner un coup de main.

Mais bon, le but initial de la discussion était vraiment juste de savoir s'il était nécessaire, dans ce type de projet de passer un diplôme du type Biac ou BP jeps (qui lui ne se fait pas en 3 jours...), pas d'enclencher une discussion un peu stérile sur mes capacités personnelle ou non d'apprentissage, encore une fois ça n'est pas juste en exposant ma situation ou "niveau" par écrit que quiconque puisse en juger.

Je pense être assez lucide sur mon niveau débutant, depuis 1 an j'ai pu rencontrer pas mal de jongleurs, je fais partie du CA d'une école de cirque, suis membre d'une autre. Je n'ai aucune envie de "reconnaissance", ou de prétention par rapport au jonglage. J'ai par ailleurs un boulot fixe qui marche bien, donc là aussi aucun intérêt mal placé.

Bref, je pense au moins être moi en mesure de savoir que cette envie n'est pas venue pour de "mauvaises raisons". Mais je n'exclue absolument pas la probabilité de ne pas en être capable, et n'ai aucune envie de le faire s'il s'avère que c'est le cas.
Mais ça n'est pas moi qui pourrait en juger, ni à mon avis personne sur le forum, ce serait un peu "léger" et inconscient de ma part d'attendre ça ici.

Bref, merci pour ta réponse, qui va dans le sens de ce que je pense aussi, mais à mon avis il vaut mieux clore la discussion sur ce sujet, je ne pense pas qu'il puisse en sortir quoi que ce soit d'intéressant pour le forum, vu que ça tourne au débat personnel Sourire

Pour les questions de diplômes ou pas, j'attendrai de rencontrer les formateurs du coin pour en parler avec eux.

Le seul aspect positif de cette discussion, c'est que ça laisse entrevoir que la pédagogie du jonglage peut être un sujet "riche", je pense, confronter ses idées sur le sujet peut être intéressant, les méthodes, etc. Mais ce sera à initier dans un autre fil qui aura moins dévié Sourire

David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Dimanche 15 Septembre 2013, 0h14, Sujet: Répondre en citant
metalou

 
Inscrit le: Sep 14, 2013
Messages: 8
Localisation: Rouen




Bonsoir,

Je déterre ce topic car il est en lien avec ma recherche du moment :

Je suis kiné à plein temps, et à côté de ça, j'aime jongler (un peu dans tous les domaines de la jonglerie, depuis environ 7ans), et j'aime l'enseignement et la pédagogie en général (je suis enseignant de Qi Gong).

J'habite dans une petite ville à côté de Rouen (Notre Dame de Bondeville), et il n'y a vraiment pas grand chose niveau jonglerie dans l'agglomération (en tout cas en termes de structure, avec des cours ou au moins des lieux de pratique libre).

Du coup, je suis tenté de lancer quelque chose par ici. Je ne sais pas encore trop quoi...
Déjà au moins trouver un lieu de pratique pour que les jongleurs du coin puisse se retrouver de temps en temps pour pratiquer ensemble. Mais j'ai du mal à estimer s'il y a des motivés dans les parages...
Et si en fait il n'y a vraiment pas grand monde qui jongle ici à ND de Bondeville, j'aimerai pouvoir lancer des cours d'initiation à la jonglerie.

Alors voilà mes questions :

- Est-ce une obligation légale d'avoir un diplôme (comme le BIAC ou le BPJEPS) pour enseigner la jonglerie ? ou s'agit-il seulement d'une étiquette "qualité" de l'enseignement ?
- Quelles sont les obligations légales concernant l'encadrement d'un public non adulte ? (ex : nombre d'enfants max par animateur ? âge minimal ?)

J'ai déjà une asso pour mes cours de Qi Gong, du coup je passerai probablement par elle pour trouver une salle ou un gymnase dans le coin.

- Que pensez vous de cette initiative ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Lundi 16 Septembre 2013, 11h16, Sujet: Répondre en citant
azerwhite

 
Inscrit le: Jun 18, 2009
Messages: 1311
Localisation: Paris




Wow, je suis content de ne pas avoir été là au début de cette conversation, je crois que je serais devenu fou devant le refus total de l'humilité de Davidt.


Après concernant les caractéristiques du professeur enseignant c'est selon les goûts et croyances.
Mais il s'avère qu'en éducation physique, les professeurs, sont au lycée et parfois collège, bien moins bon que leur élève en pratique. Ils connaissent la théorie, ils ont été fort mais ne le sont plus et partage leur expérience.
Et c'est bien cela que je leur demande :
- Savoir nous expliquer un salto,
- Savoir accompagné l'étudiant dans son apprentissage.
- Faire un salto est facultatif ou avoir su faire.

De même avec une pédagogie d'apprentissage par problème (dès fois nommé apprentissage par investigation), le tuteur n'a pas a avoir éprouvé les réponses, il doit seulement accompagné l'étudiant dans sa propre démarche de réflexion et de recherche. Et c'est un tout autre travail.
Pour prendre mon exemple, j'ai fais des études supérieurs et lors que nous, étudiants, nous nous spécialisons au fils des stages et propre recherche, nous surpassions rapidement nos accompagnants et pourtant ils restaient d'efficace guide.

En france, le diplome et le grade est important pour enseigné et cela est tourné à l'excès à mon avis. En danse par exemple le concours pour devenir prof est "ridicule", il ne prouve rien qu'en à la capacité à enseigner mais demande seulement des compétences techniques.

Et en jonglerie, il y a plein de référence où le prof est moins fort techniquement mais apporte par son expérience et sa maturité de reflexion.
Et même si une expérience technique permet de mieux éprouvé la réflexion, je penses qu'elle ne fait pas partie des bases à avoir.

Nous pourrions voir cela comme ceci :
1/ Expérience technique -> 2/ Reflexion propre -> 3/ Quoi transmettre -> 4/ Comment transmettre.

Ce modèle est bien sur ouvert aux critiques.
j'ai l'impression que beaucoup de diplome permettant d'être prof ne valide que la 1/ étape
Et je trouve cela bien dommage qu'il n'y ai pas d'accompagnement des profs et autres sur la manière d'enseigner.


Autre point qui peut être intéressant c'est la position que le prof veut donner à ces élèves.
La position "je sais, tu écoutes" en tant que schéma inscrit dans notre inconscientest est à mon avis un grand mal de l'éducation.


Donc cela pour dire que Davidt avec une année de jonglerie peut apprendre à des jeunes étudiants les bases de la jonglerie.

_________________
Youtube : Whitejuggler
« The definition of insanity is doing the same thing over and over again and expecting different results » - Albert Einstein
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Mardi 17 Septembre 2013, 13h06, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Je plussoie ! De ma petite expérience, et pour cotoyer aussi pas mal d'animateurs cirques, j'ai souvent remarqué que la qualité d'un enseignant ne passait pas forcément par ses compétences techniques.
J'ai vu des circassiens bourrées de talents et de bonne volonté être de "mauvais" animateurs et pédagogues.

Pour répondre à un point précis, Métalou, le Biac et le BPjeps ne sont pas oblogatoires. J'espère ne pas dire de bétises parce que je dis ça de mémoire et n'ai pas le temps de refouiller dans mes archives... : le Biac est un diplome fédéral (voir le site de FFEC ou tu devrais trouver des infos surement).
Le BPjeps est un diplôme d'état, obligatoire si tu veux pouvoir enseigner dans des écoles et collèges, par exemple.

Maintenant n'importe qui, sans diplôme, peut ouvrir une asso et donner des cours de jonglerie, sans diplôme. Reste à trouver les locaux, etc. si tu as déjà une expérience pour tes cours de Qi Gong tu dois déjà savoir comment faire.

A mon avis si tu veux vraiment savoir si tu es capable et motivé pour enseigner, une bonne chose serait de toi-même suivre une petite formation, ne serait-ce qu'un stage court, ou tu vas être dans la position de l'élève, et pouvoir vivre de l'intérieur ce qu'est un enseignement de la jonglerie.

Perso j'avais eu la chance de pouvoir suivre un stage de 3 jours avec Guillaume Martinet. C'était justement un stage destiné aux formateurs. Donc pendant 2 jours on a suivi son stage "classique" de jonglerie. Et le 3e jours il a tout décortiqué ce qu'il avait fait les 2 jours précédents. En résumé, il a passé en revu tous les exercices qu'il nous avait fait faire comme élève, en nous expliquant à chaque fois les tenants et aboutissants, souvent "cachés". Ca été vraiment enrichissant, d'autant qu'il a une vraie démarche réfléchie de l'enseignement.

Bref à mon avis ça vaut le coup d'essayer pour toi de te confronter ça, pour que tu ais une idée plus précise de ce vers quoi tu veux t'engager.

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Mercredi 18 Septembre 2013, 12h47, Sujet: Répondre en citant
paga

 
Inscrit le: Jul 29, 2011
Messages: 155
Localisation: meyenheim




Je ne peux qu'encourager toutes les initiatives de transmission de la passion et de promotion de la jonglerie là où elle n'est pas représentée.
Des enfants ayant suivi des cours dans des écoles de renom avec des professeurs au CV "prestigieux" se détournent du cirque, et de la jonglerie, définitivement après une ou deux saisons, et d'autres ayant appris la cascade avec un illustre anonyme (ne connaissant parfois que la cascade) ne délaisseront plus jamais la discipline et chemineront, à leur rythme, et au fil de leur vie sur un chemin que leur "prof" n'aurait jamais imaginé.
C'est aussi une réalité de l'apprentissage, valable dans toutes disciplines d'ailleurs.
Merci à tous ceux qui partagent, échangent, invitent à la découverte et guident les plus passionnés vers ce qui pourra les enrichir ensuite... Clin d'oeil
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
 
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   jongle.net Index du Forum -> Stages, workshops, cours, écoles de cirque
 
Devenir formateur jonglage, quelles démarches ?
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 2  
Aller à la page 1, 2  Suivante
  
  


Powered by phpBB 2.0.11 © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com