Identification ou Devenez Membre
14655 membres sont enregistrés
Il y a en ce moment 172 personne(s) en ligne.
Vous avez nouveaux messages.

 
jongle.net :: Voir le sujet - Contrainte artistique volontaire
Connexion S'enregistrer Liste des Membres Rechercher
Le Site de Jonglerie le plus populaire du Net

jongle.net Index du Forum -> Balles massues anneaux -> Contrainte artistique volontaire
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Contrainte artistique volontaire
MessagePosté le: Jeudi 13 Mars 2014, 19h33, Sujet: Contrainte artistique volontaire Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Bonjour à tous !

Au fil des interviews de jongleurs, et de différentes discussions sur les processus de création, il y a un aspect qui revient régulièrement : se fixer des contraintes pour "stimuler" sa créativité.

C'est parfois involontaire, comme par exemple Morgan Cosquer, qui a approfondi son travail de jonglage avec les pieds suite à une fracture du poignet pendant sa formation au Lido... mais c'est le plus souvent volontaire. Par exemple Vicky Versari qui a contruit son numéro d'antipodisme sur la contrainte d'avoir 5 balles sur le corps, en permanence (que ce soit sur les pieds, sur le visage, etc.)

J'ai cherché un peu sur le sujet, et ai vu que c'était un principe connu, qui s'appelle la "Contrainte artistique volontaire"

A partir de ce postulat, je m'amuse à chercher des exemples de "contraintes" jonglistiques, qui pourrait éventuellement devenir génératrice.
Premier essai : j'ai défini une sorte de "grille" invisible autour de moi, de manière purement arbitraire. Voici le schéma ci-dessous :


En gris pointillé, c'est la grille, en rouge ce sont les intersections de la grille ou je m'impose de rattraper les balles.
Interdiction de rattraper les balles en dehors de ces points là. Par contre je peux les lancer et les rattraper comme je veux, en body-throw, en pingoin, etc.
Je n'ai pas réussi pour l'instant à travailler à plus de 2 balles sur ce principe, mais j'imagine qu'un jongeur aguerri doit pouvoir aller à 3 balles ou plus. Mais c'est intéressant parce que ca oblige à se concentrer sur les trajectoires, et donne visuellement un jonglage assez graphique.

Si ça en amuse certain d'essayer... Sourire
Et de la même manière, si vous avez en tête des idées de "contraintes génératrices" à partager, n'hésitez pas !

A+
David

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Jeudi 13 Mars 2014, 22h55, Sujet: Répondre en citant
Diabzzzz

 
Inscrit le: Dec 29, 2007
Messages: 323
Localisation: Toulouse




Sympa tes schémas !

Après, je pense qu'une recherche comme celle ci est indissociable d'un travail de corps. Avoir un point dans l'espace qui correspond à un lancé ou une rattrappe, c'est un début. Mais ça peut vite devenir très brouillon si tu ne définis pas une manière corporelle de lancer, ou de rattrapper.

Après pour ce qui est des contraintes, j'en vois, à première vue, 3 ou 4 familles.

Des contraintes d'espaces, comme tu en donne un exemple, avec des points définis, des zones de jonglage. Celle ci entraînent dont logiquement des contraintes de corps. Aller chercher une balle loin de soi, c'est bien sûr donner une dynamique de corps différente.

De la même manière, se donner une contrainte de corps, entraîne une contrainte d'espace. Jongler avec les pieds, c'est une partie du corps, mais c'est aussi se consentrer sur un espace proche du sol.

Enfin, à cela vient s'ajouter des contraintes de temps. Jouer avec les rythmes, les durées. Je reprends l'exemple que tu donnes avec Vicky : Avoir 5 balles sur le corps, en même temps. C'en est une comme une autre. Je pense qu'avec ses trois facteurs, on peut déjà imaginer un paquet de contraintes.

Cependant, je pense à autre chose, c'est varier les objets, jouer sur des propriétés de l'objet. Je pense à Jean-paul Lefeuvre qui fait de la manipulation de brouette, ou Jay Giligan qui fabrique des massues avec un trou au sommet pour accueillir une balle. Je pense aussi à Gonzalo qui tord ses anneaux babache pour exploiter mieux son objet.

Finalement, le jonglage c'est quoi à part de l'espace, du temps, du corps et un travail de l'objet ? Si vous pensez à autre chose, allez-y !

_________________
"Nous voulons dans nos écrits émouvoir les étoiles, et nos romans ne font que faire danser les ours." G.Flaubert
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Vendredi 14 Mars 2014, 8h38, Sujet: Répondre en citant
davidt
Modérateur
 
Inscrit le: Aug 10, 2010
Messages: 865
Localisation: Fouesnant




Diabzzzz a écrit:
Après, je pense qu'une recherche comme celle ci est indissociable d'un travail de corps. Avoir un point dans l'espace qui correspond à un lancé ou une rattrappe, c'est un début. Mais ça peut vite devenir très brouillon si tu ne définis pas une manière corporelle de lancer, ou de rattrapper.


C'est vrai qu'il est possible de cumuler les domaines de contraintes. Mais sur cet exemple c'était volontaire de ne pas définir de manière de lancer ou rattraper, justement pour me forcer à essayer de trouver de nouveaux mouvements corporels.

Ta classification (espace, temps, corps, objet) me semble juste aussi.
Ce que je me demande, c'est s'il est judicieux de cumuler ces contraintes. J'ai un peu l'impression que si tu définis trop de contraintes en même temps, tu sors un peu du principe de "contrainte génératrice", et tu rentres plus dans un principe de "cadre de travail". C'est utile aussi, mais ca sort un peu de ce que j'avais en tête.

Dans mon cas, ce que je cherche, c'est vraiment des contraintes qui permettent de se dépasser, d'aller chercher au delà de ses limites, de sortir de son cadre habituel, mais sans se forcer.

Pour donner un exemple concret : je suis faible de la main gauche, donc basiquement je pourrais me fixer comme contrainte de jongler en me fixant comme contrainte de faire une routine avec 10 lancers à droite, et 30 à gauche. J'ai déjà essayé... ca marche, mais dans la douleur Sourire
Autre exemple concret : j'ai tendance à ne pas bouger, doncje pourrais me fixer comme contrainte de devoir jongler en marchant, ou en fixant des points au sol par lesquels je dois passer... idem, j'ai essayé, ca marche, mais le résultat n'est pas naturel.

Du coup, je suis plus dans des recherches de contraintes "annexes", qui me permettrait de débloquer ses points là, mais plus naturellement, sans avoir à me concentrer sur ces points faibles justement.

L'exercice dont j'ai parlé au début, avec mes schémas, je l'ai imaginé pour essayer de casser le fait de jongler un peu toujours en "rondeur". Je pourrais juste me dire que ma contrainte est de ne plus faire de lancer en rond, mais il me semblait plus productif de passer par un éléments extérieur, cette grille relativement serrée, qui induit forcément de devoir passer par des lancers "courts", avec peu de possibilités de rondeurs. Et à 2 balles, ca m'incite aussi à plus utiliser la main gauche pour passer de points en points. Mais en me concentrant sur les points, pas sur la main gauche.

Bref, j'avais l'impression qu'il était plus intéressant de se fixer des contraintes "indirectes". Mais là-dessus aussi, c'est juste un questionnement de ma part, je peux me tromper et suis preneur de vos expériences Sourire

_________________
www.torondel.net - graphiste indépendant - Interviews de jongleurs - Atelier de jonglage en ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
 
MessagePosté le: Vendredi 14 Mars 2014, 12h14, Sujet: Répondre en citant
azerwhite

 
Inscrit le: Jun 18, 2009
Messages: 1311
Localisation: Paris




davidt a écrit:

Ta classification (espace, temps, corps, objet) me semble juste aussi.

J'avais pour le moment limité ma vision à : Le rapport objet/corps.
Rajouté l'espace et le temps ne serait pas déjà une contrainte en soi ?





Sinon pour reprendre le jeu, j'ai essayé de jongler sans porter directement mon regarde sur les balles.
C'est assez agréable.

_________________
Youtube : Whitejuggler
« The definition of insanity is doing the same thing over and over again and expecting different results » - Albert Einstein
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: Vendredi 14 Mars 2014, 19h20, Sujet: Répondre en citant
Diabzzzz

 
Inscrit le: Dec 29, 2007
Messages: 323
Localisation: Toulouse




Une contrainte en soi, qu'est ce que tu veux dire ?

Effectivement, ça peut paraitre évident, mais c'est une conscience supplémentaire. Contrainte de vitesse, contrainte d'environnement... Jongler dans un couloir, ça peut être un début pour recherche. Ça entraînera un travail corporel, mais c'est une contrainte d'espace avant tout.
De même que reprendre tout son répertoire de jongle avec la contrainte de la lenteur, ou de la vitesse, se sont des contraintes de temps avant tout.

En terme d'espace, il n'y a qu'à voir toutes les structures inventées par les jongleur de rebond, pour donner un autre exemple.

_________________
"Nous voulons dans nos écrits émouvoir les étoiles, et nos romans ne font que faire danser les ours." G.Flaubert
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
MessagePosté le: Mercredi 26 Mars 2014, 0h40, Sujet: Répondre en citant
paga

 
Inscrit le: Jul 29, 2011
Messages: 155
Localisation: meyenheim




Excellent post Davidt (comme d'hab suis-je en train de penser très fort...).

Cela me parle carrément, puisque j'entends parler de "contraintes" depuis le mois d'octobre dernier, et que j'adhère à l'idée que la contrainte, c'est la liberté... donc je te remercie d'avoir pu mettre un nom sur un concept qui semble faire de plus en plus d'adeptes.

Pour ma part, et pour rester dans le fil de la discussion, il me semble que tout peut-être contrainte (que l'on peut classifier en familles) mais qu'en fait on peut remplacer le terme par "consigne". Très dur de s'en fixer lorsque l'on travaille seul, surprenant et enrichissant lorsque l'on fait l'effort de suivre des consignes lors d'un workshop ou d'une formation...

Mais sinon David, je voulais juste te faire remarquer qu'il manque un "étage" à ton dessin (que j'adore), genre bras tendu au dessus de la tête. Clin d'oeil
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
 
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   jongle.net Index du Forum -> Balles massues anneaux
 
Contrainte artistique volontaire
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  


Powered by phpBB 2.0.11 © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com